in focus solar beauty
Retrospectives : les solaires des années 30 à aujourd'hui
Un prototype Skinlabs dédié à la mesure du capital solaire
in-focus Solar Beauty

Tout à la fois thème majeur du courant hédoniste et objet d’innovations sous hautes contraintes réglementaires, le solaire est sans aucun doute l’un des segments les plus passionnants de la beauté.  En 2012, a Barcelone, in-cosmetics proposait un programme de réflexions interdisciplinaires sur l’état de l’art en la matière.

La formulation des produits solaires pose bien évidemment des questions propres à la gestion des filtres solaires : spectre UV, solubilité, stabilité, innocuité, biodégradabilité… Mais elle ne s’y résume pas.  La formulation des solaires concentre également à elle seule toutes les problématiques de la cosmétique, à cette différence près que tous les curseurs y sont réglés en positions extrêmes. L’art des textures évanescentes et sensuelles doit s’accommoder de la présence des filtres, de la résistance à l’eau et au sable. Les parfums doivent tenir compte de la chaleur et des UV. Face aux principaux facteurs d’accélération du vieillissement, les stratégies anti-âge doivent redoubler d’efficacité. Enfin la qualité des formules doit plus que jamais veiller aux peaux sensibles, réactives ou allergiques.

De fait, les solaires semblent désormais cristalliser une manière de paradigme du soin. Formules surdouées, dotées des meilleurs dispositifs anti-âge, leurs textures à se damner nous font une peau de rêve.  Triomphes de la science, elles évoquent enfin une beauté plus chaleureuse et généreuse, expression d’un plaisir divin pris aux bonnes choses, la lumière, l’eau, les nourritures sensuelles, les parfums voluptueux et floraux.

> Production éditoriale

> Création d’un forum (espace d’information réglementaire sur les nanoparticules,  skin-clinic dédiée à la mesure du capital solaire,  outil d’e-innovation, rétrospective publicitaire)

> Tables rondes

> Gestion et animation d’un parcours thématiques sur le salon

© Re-Source 2017.